Poésie et Humour: Anthologie d…

£770

Dans ce volume : ALLAIS – APOLLINAIRE – ARAGO – AUVRAY – BAÏF – BARDOU – BENSERADE – BERNARD – BEYS – BOILEAU Gilles – BOILEAU Nicolas – BRILLAT-SAVARIN – CAILLY – CHAPELLE – CHAULIEU – CLARIS de FLORIAN – COLLETET – CORBIÈRE – COTÉE – CROS – DESCHAMPS – FOUREST – GAUTIER – GOMBAUD – HORACE – HUGO – JUVÉNAL – La FARE – La FONTAINE – La FRESNAYE – La GIRAUDIÈRE – LAMARTINE – LATTAIGNANT – LORET – MAC-NAB – MALLARMÉ – MARBEUF – MAROT – MAUPASSANT – MAYNARD – MONTREUIL – MUSSET – NOUVEAU – RIMBAUD – SAINTE-MARTHE – SAINT-EVREMOND – SCARRON – SÉVIGNÉ – SOULARY – TABOUROT – VERLAINE – VILMORIN – VOLTAIRE.
Anny Martine-B. est une amoureuse de la langue française, qu’elle a enseignée, des langues anciennes d’oïl et d’oc, de la nature et de la gent animalière, une passionnée de passé et d’histoire, de poésie et d’art.
Voici une anthologie de poésie récréative et captivante : POÈMES POUR ÊTRE HEUREUX. Cet ouvrage propose plus que des poèmes : enjolivé de petits commentaires et d’anecdotes, de quelques pans d’Histoire et d’historiettes, ainsi que de nombreuses illustrations, il offre, au fil des 5 volumes le composant, quelques réjouissances inattendues (charmes du vieux françois (et sa traduction en français moderne), berceuse que les pédiatres d’aujourd’hui n’admettraient plus, chanson totalement oubliée…).
La sélection est faite avec minutie, présentant une grande variété de styles, des poèmes légers, des poèmes profonds, des poèmes courts, des poèmes longs, un choix judicieux d’auteurs et de genres, des poètes oubliés à redécouvrir, des poètes familiers à retrouver.
Un recueil de textes palpitants de vie, tout en bonheur et bien-être, doux ou vivifiants, nostalgiques ou enjoués, relaxants ou toniques, pour démarrer la journée d’humeur joyeuse, décompresser pendant les pauses, et s’endormir serein.
À lire seul ou en famille. Et à offrir !

LE MOT DE L’AUTEUR :
Ce livre n’est qu’ironie, raillerie, cynisme, dérision… au travers d’épigrammes, épitaphes, épîtres, fables et autres fantaisies. C’est une friandise. Le convive qui y goûtera n’y trouvera aucun ingrédient indigeste, aucune saveur acide, aucun relent aigre. La dégustation ne sera que velours et humanité, l’arrière-goût douceur et sérénité.
Ici, pas de recette : ni analyse savante ni décodage technique, juste du plaisir à savourer au gré de ses envies.
Je vous souhaite la bienvenue dans ce havre de paix et de délassement ! Ci-après quelques extraits, et plus sur mon site :

Quand le docteur lui dit : « Monsieur, c’est la vérole
indiscutablement ! », quand il fut convaincu
sans pouvoir en douter qu’il était bien cocu,
l’Homme n’articula pas la moindre parole.
Quand il réalisa que sa chemise ultime
et son pantalon bleu par un trou laissaient voir
sa fesse gauche et quand il sut que vingt centimes
(oh ! pas même cinq sous !) faisaient tout son avoir,
il ne s’arracha point les cheveux, étant chauve,
il ne murmura point : « Que le bon Dieu me sauve ! »,
ne se poignarda pas comme eût fait un Romain,
sans pleurer, sans gémir, sans donner aucun signe
d’un veule désespoir, calme, simple, très digne,
il prononça le nom de l’excrément humain.
~•~
Chaque fois que les gens découvrent son mensonge,
Le châtiment lui vient, par la colère accru.
« Je suis cuit, je suis cuit ! » gémit-il comme en songe.
Moralité :
Le menteur n’est jamais cru.
~•~
Fallait-il que je vous aimasse,
Que vous me désespérassiez,
Et qu’en vain je m’opiniâtrasse
Et que je vous idolâtrasse
Pour que vous m’assassinassiez !
~•~
Un Chariot tiré par six chevaux fougueux
Roulait sur un chemin aride et sablonneux ;
Une Mouche était là présomptueuse et fière,
Qui dit en bourdonnant : « Que je fais de poussière ! »
~•~
Ah ! si ce peuple important,
Qui semble avoir peur de rire,
Méritait moins la satire,
Il ne la craindrait pas tant !


Catégorie : Étiquettes : , ,